Contactez nous :
Saint Martin de la Brasque
Lutte contre le tigre du platane à Saint Martin de la Brasque

Lutte contre le tigre du platane à Saint Martin de la Brasque

Article paru dans le Petit Saint Martinois de avril 2009 relatant le tigre du platane qui attaque les arbres de Saint Martin de la Brasque. Comment lutter ?


Qui n’a pas été perturbé au cours de l’été par ces insectes ayant élu domicile dans les platanes du mail ? Le tigre du platane « corythucha ciliata » est un envahisseur, arrivé d’Amérique du Nord en 1964 à Padoue (Italie) et repéré à Antibes en août 1975. Il se signale d’abord par une décoloration des feuilles. Puis celles-ci fanent et les sujets atteints peuvent prendre en plein été l’aspect d’arbres morts.

Quels moyens avons-nous pour lutter contre ces prédateurs ?

Deux périodes possibles pour le traitement :
- en été sur l’ensemble du feuillage. Cet insecte étant très mobile, il est nécessaire de traiter l’ensemble des arbres d’une même zone.
- en hiver sur l’ensemble du tronc et des grosses branches charpentières. Pour un meilleur résultat, il est préférable de retirer un maximum de rhytidomes (plaques d’écorce) de l’arbre. Cela évite qu’un certain nombre d’individus échappent au traitement en restant à l’abri derrière ces plaques d’écorces.

Quel traitement adopter ?

On peut se baser sur l’expérience du Grand Lyon : Après avoir testé différents produits chimiques, il s’est orienté vers la recherche de solutions respectueuses de l’environnement car les pesticides
- sont néfastes pour l’environnement, dangereux pour l’homme, nuisibles pour d’autres insectes, dangereux pour la faune piscicole et polluants pour les nappes phréatiques
- coûteux, car il faut traiter l’ensemble des platanes plusieurs fois par an et chaque année ;
- inutiles, car en détruisant les prédateurs naturels du tigre, le traitement chimique contribue au final à leur prolifération.

Alors quelle est la solution ?

Ne plus élaguer les arbres. Un test a démontré que dans un même environnement et pour une même densité de populations de tigres en début de saison les arbres élagués présentent vers le 20 juillet une densité douze fois supérieure à celle des arbres non élagués.

Pour l’année 2009, après contrôle, il s’avère que le nombre de tigres est très élevé.

Un traitement phytosanitaire sera appliqué fin mai lorsque les tigres auront regagné leur résidence d’été.

Cette année nos chers platanes ne seront pas élagués, sauf dans les endroits où les trop grandes branches peuvent gêner la circulation des véhicules ou détériorer les façades.

Nous vous souhaitons donc un été plus ombragé et moins perturbé par ces tigres venus d’ailleurs.

Listes électorales
Démarches à suivre pour s'inscrire sur les listes électorales et pouvoir voter.


Cantine scolaire
Fomulaires d'inscription à la cantine scolaire


Covoiturage
Utilisez le service de covoiturage pratique et facile